Nicos Panayotopoulos

Né en 1963 à Athènes, Nicos Panayotopoulos, ex-ingénieur, ex-journaliste, traducteur en grec de Philip Roth et de Jean Echenoz, est écrivain et scénariste. En 1996, il a été primé pour le scénario du film Absents de Nikos Grammatikos. En 1997, son premier recueil de nouvelles La Culpabilité de la matière a remporté le prix Maria Ralli.
Deux de ses romans ont été publiés en français aux Éditions Gallimard : Le Gène du doute, 2004, traduit du grec par Gilles Decorvet, également traduit en Allemagne, Italie, Slovénie, Serbie, Chine ; Saint homme, 2006, traduit lui aussi par Gilles Decorvet.
Son dernier roman publié en Grèce (Les Enfants de Cain, non traduit) a reçu le prix du Roman de l’Académie d’Athènes.

Aux Éditions du Sonneur

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.