Arrigo Boito

La renommée d’Arrigo Boito (1842-1918) est avant tout liée à la musique. Compositeur de Mefistofele et de Nerone, il écrivit pour Verdi les livrets des opéras Otello et Falstaff, tous deux d’après les œuvres de Shakespeare, et pour Ponchielli celui de La Gioconda, d’après Victor Hugo. Il fut par ailleurs l’un des chefs de file de la scapigliatura lombarde, sensibilité littéraire née avec l’unité italienne, en réaction au romantisme. Compositeur, librettiste, journaliste, polémiste, poète, Arrigo Boito fut l’un des principaux initiateurs de la littérature moderne italienne.

Aux Éditions du Sonneur

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.