Martine Laval, Télérama

Martine Laval,Télérama

Deux femmes. L’une, Lili, extravagante, qui passe ses nuits à boire, à fumer, à penser à l’homme disparu, à désirer la mort. L’autre, la narratrice, qui l’épie, la suit, se donne, se soumet. Une histoire de rien qui brasse l’amour et la solitude, l’impatience et l’expectative. Quand le corps ne résiste plus, quand trop de lassitude devient souffrance, Lili s’abandonne, délivrée. L’autre écrit, lui redonne vie, laisse le chagrin faire son chemin puis s’en retourne « parmi les vivants » : « Tu ne me manques pas, tu ne me quittes pas. Adieu Lili, ma bien-aimée. »

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.