Karen Lajon, Le JDD

Karen Lajon, Le JDD

Les damnés de la crise

Elle fut la troisième des quatre compagnes d’Ernest Hemingway. Mais elle se paya le luxe de le plaquer. L’appel du large, du reportage. Là, Martha Gellhorn n’a que 24 ans. La correspondante de guerre en devenir, qui vient de passer trois ans en France, rentre au pays. Que connait-elle encore de cette Amérique lacérée par la Grande Dépression ? Si peu. Une occasion se présente. Parcourir sa terre natale pour le gouvernement et raconter le dénuement. J’ai vu la misère est le regard d’une reporter qui s’appuie sur la réalité crue pour en tirer une fiction sublimée.

Franklin Delano Roosvelt dirige l’Amérique. Il a entrepris de mettre en place son fameux New Deal pour redresser le pays. À sa demande, une équipe de 16 enquêteurs part dans les régions les plus dévastées. Martha Gellhorn est affectée à la Nouvelle-Angleterre, aux Caroline du Nord et du Sud et au New Jersey. Les gens ont faim, la mort rôde. Mrs Maddison, qui se tord dans tous les sens. « Je ne suis pas une mendiante », souffle-t-elle à l’aide sociale. Il y aussi Joe, le syndicaliste, Jim, Pete, des hommes sans travail.

Et comment parler de Ruby ? Ruby, 11 ans, atteinte de syphilis. Parce qu’elle est allée dans cette maison où les hommes la touchent. Et lui font mal. En Amérique, en 1934.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.