JDD

JDD • Marc Gaucherand

Le saut des baleines au-dessus de la surface des océans demeure une énigme scientifique. Nicolas Cavaillès s’en inspire pour en livrer une interprétation toute personnelle dans un ouvrage hybride entre fantaisie littéraire et défense et illustration de la nature. Magnifiquement écrit, Pourquoi le saut des baleines opère un va-et-vient entre l’homme et l’animal – un peu à la manière d’un La Fontaine en son temps – , le premier projetant une vision anthropomorphique sur le second, qui interroge en retour l’humain. Le saut des baleines est ici interprété comme une manifestation de leur liberté, et l’énigme qui lui est liée délivre l’animal d’une approche strictement utilitariste ou biologique. Avec ce type d’ouvrage, on entre dans une nouvelle ère de l’écriture sur la faune et sur la flore, qui tente enfin de se défaire d’une simple vision anthropocentrique.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.