François Reynaud, Librairie Lucioles

François Reynaud, Librairie Lucioles

Voici un court texte écrit en 1963, publié en France en 1965 et depuis longtemps introuvable jusqu’à ce que les jeunes Éditions du Sonneur le rééditent il y a deux ans pour en faire le titre phare de leur précieux catalogue. D’un écrivain tchèque dont la femme et les enfants furent déportés, ce Requiem de Terezin raconte l’incroyable et pourtant véridique histoire d’une folie d’artiste en pleine démence barbare. Avec une économie de moyens remarquable et un ton non dépourvu d’humour comme pour faire la nique au destin, Josef Bor nous fait revivre cette épopée lyrique et carcérale en un parallèle fascinant entre le désir de justice de ces malheureux promis à la mort et le Requiem de Verdi dont la force imprécatoire lancée à la gueule du mal vous glace l’échine. Ce faisant, il impose ce texte aux côtés des plus grands de la littérature mondiale touchant à l’Holocauste.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.