François Eychart, Les Lettres françaises

François Eychart, Les Lettres françaises

De Frank Norris paraissent deux romans importants, Le Gouffre, dans une traduction révisée par l’éditeur, et Les Rapaces [aux éditions Agone], précédé d’une substancielle introduction. […] Norris avait la particularité de nourrir un très fort intérêt pour les passions et les pulsions qu’il repérait dans tous les milieux de la société. […] Le Gouffre prend pour cible la spéculation financière. Le blé est un moyen par lequel certains s’enrichissent astronomiquement. Dans sa description des opérations, Norris montre en détail le capitalisme financier au travail. Les spéculateurs se livrent une guerre furieuse dans laquelle le goût de vaincre à tout prix devient un élément incontrôlable qui les domine complètement. Les deux romans ont donc un point commun important, celui de montrer les ravages provoqués par des pulsions que rien ne peut contenir. Elles sont comme un condensé de la dangerosité de la société américaine.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.