Des classiques oubliés, Regards

Des classiques oubliés

On oublie souvent qu’Alexandre Dumas a connu des revers de fortune nombreux, l’obligeant même à se réfugier en 1852 à Bruxelles pour fuir Napoléon III et ses débiteurs. C’est à cette époque qu’il écrivit Les Drames de la mer, quatre récits inspirés de tragiques histoires maritimes. Dumas n’est pas un marin et la force de ce recueil puise ainsi dans la terreur qu’il éprouve face à ces forces inconnues. Malheureusement éclipsées par son exil à Bruxelles, ces nouvelles sont pourtant une œuvre importante où sa fougue et son génie pour magnifier les exploits s’enrichissent au contact du récit des naufrages qu’il a choisi de relater. Les passionnés de Dumas découvriront dans ces textes une facette inédite de l’auteur : sa fascination pour la mer et la sourde peur qu’il en éprouve. Se plonger dans chacune de ces quatre nouvelles et se sentir peu à peu emporté par les flots de son écriture est une habile manière de retrouver l’œuvre ébouriffante de ce monument de la littérature française.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.