Delphine Peras, L’Express

Delphine Peras, L’Express

« Je sais qu’une chambre d’hôtel a un pouvoir isolant presque illimité », écrit Valery Larbaud (1881-1957) dans un formidable petit livre paru en 1927 (réédité aux Éditions du Sonneur), 200 chambres 200 salles de bains — devise du Palace Hotel Bussaco (Portugal), où il a commencé à rédiger Barnabooth, lors d’une nuit d’insomnie. Assurément, l’hôtel semble un lieu tout indiqué à qui se pique de taquiner la muse.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.