Bernard Quiriny, L’Opinion

Bernard Quiriny, L’Opinion

J’ai lu ce roman magnifique, en m’interrogeant pourquoi je ne l’avais pas ouvert plus tôt. Quel livre ! Reverzy, qui à quarante ans n’avait alors écrit qu’une thèse de médecine (ce Résistant appartenait à la grande famille des romanciers-médecins, tels Céline, Cailleux ou Chauviré), raconte les derniers jours d’un certain Palabaud, homme sans qualités dont le fait de gloire est d’avoir aimé passionnément la mer et tenu un bar-hôtel à Raiatea, non loin de Tahiti.
Allez, lâchons le mot : Le Passage est un chef-d’œuvre.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de nos publications et des manifestations auxquelles nous participons.

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant, que vous pouvez exercer en nous contactant. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire ici

.