Le Livre
Couv ZaneGreysite

Les Cavaliers des canyons
Zane Grey

24,50 € • 496 pages • 140 x 210 mm • ISBN : 978-2-37385-063-5

Préface de Michal Peprnik

Traduction de l’anglais (États-Unis) de Anne-Sylvie Homassel

1871, au cœur des canyons du Far West : Jane Withersteen, jeune Mormone héritière d’un vaste ranch, lutte pour préserver son indépendance face à l’intolérance et à la convoitise de ses coreligionnaires. Jusqu’à ce que survienne Lassiter, un cavalier vêtu de noir, que sa sinistre réputation précède…
Sans conteste le roman le plus connu de l’écrivain Zane Grey (1872-1939), Les Cavaliers des canyons, un classique de la littérature américaine, a été adapté à plusieurs reprises au cinéma et est considéré comme le premier western littéraire. Il s’y déploie, dans la beauté grandiose des paysages de l’Ouest américain, un souffle romanesque rare qui bouleverse les destins et met à mal les conventions.

L’auteur

Né à Zanesville, dans l’Ohio, en 1872, Zane Grey passe une bonne partie de son enfance à cultiver ses deux passions, la pêche et l’écriture (il était grand lecteur de romans d’aventures). Excellent joueur de baseball, il doit cependant se résigner à devenir dentiste, comme son père. Marié en 1905 à Dolly Roth, il se consacre enfin pleinement à l’écriture grâce à l’assistance financière de sa femme. Après quelques échecs (ses quatre premiers romans sont refusés), il connaît la célébrité avec The Heritage of the Desert (1910) et surtout avec Les Cavaliers des canyons (1912), son plus grand succès, et l’un des westerns souvent défini comme le « plus populaire de tous les temps ». Suit une carrière d’une extraordinaire productivité – quatre-vingt-dix livres, dont une partie sera publiée à titre posthume : pour l’essentiel, des westerns, mais aussi des livres sur la chasse, la pêche et le baseball. Globe-trotter et pêcheur acharné, mari infidèle, âme tourmentée, l’écrivain prolifique meurt en octobre 1939 en Californie.
Grey est une source constante d’inspiration pour l’industrie cinématographique : ont été tirés de ses romans plus d’une centaine de films – Les Cavaliers des canyons ont donné naissance à cinq films entre 1918 et 1996.