Le Livre
BAUM-Bali

Sang et volupté à Bali
Vicki Baum

Traduit de l’allemand par Maurice BetzTraduction révisée par Marie-Noël Rio
22,50 € •
Format : 140 x 220 mm • 464 pages • ISBN : 978-2-916136-73-8

Au début du vingtième siècle, alors que Bali est sous occupation néerlandaise, un navire s’échoue au large de l’île. Le peu scrupuleux commandant du bateau se plaint alors auprès des Hollandais du pillage de l’épave par les Balinais. L’affaire s’envenime et tourne à l’affrontement entre les autorités locales et néerlandaises. En suivant le destin de trois personnages – Pak le paysan, Raka le danseur et Alit le rajah –, cette saga dévoile l’une des singularités de la civilisation balinaise : le Pou­poutan (litté­ra­lement la Fin), recours ultime d’un peuple pour sauver son honneur face à l’envahisseur. Imprégnée de la culture de Bali et de son histoire, Vicki Baum (1888-1960), auteur notamment de Grand Hôtel, livre là l’un de ses romans les plus saisissants.

L’auteur

Née à Vienne en 1888, Vicki Baum fit ses études au Con­servatoire et intégra l’orchestre symphonique de la ville en tant que harpiste. En 1912, elle s’installa en Allemagne pour enseigner à la Hochschule de Darmstadt. Elle épousa le chef d’orchestre Richard Lert en 1916, avec qui elle s’ins­talla à Berlin et eut deux enfants. Après avoir abandonné la musique, elle se consacra à l’écriture. Grand Hôtel (1929) fut un succès international – le roman fut adapté pour le théâtre et joué à Broadway, ainsi que pour le cinéma – ce qui la mena à Hollywood. Elle quitta l’Alle­ma­gne en 1932 pour s’établir avec sa famille en Californie, où elle travailla comme scénariste. Naturalisée américaine en 1938, elle se mit alors à écrire en anglais. Ses romans – Lac aux Dames, Shanghai HôtelL’Ange sans tête, etc. – étaient souvent inspirés des divers voyages qu’elle fit. Elle mourut à Holly­wood en 1960, laissant une œuvre importante et couronnée de succès.

 

Existe en version numérique.

→ En savoir plus sur Vicki Baum