Le Livre
invasionsite

L’Invasion sans pareille
Jack London

6,50 € • Format : 105 x 150 mm • 64 pages • ISBN : 978-2-916136-96-7
Traduction de l’anglais (États-Unis) et préface de Thierry Beauchamp

L’Invasion sans pareille est une nouvelle « politiquement incorrecte ». Elle ne l’était pas au moment de sa parution dans le McClure Magazine en 1910. Dans ce texte d’anticipation géopolitique, London met en scène l’éveil de la Chine à compter des années 1920, après que celle-ci s’est libérée du joug japonais. L’essor du pays est suivi d’une augmentation considérable de sa population, qui atteint, en 1976, un milliard d’individus. Les Chinois commencent alors à déborder de leurs frontières, mettant ainsi les nations alentour – et l’Occident – sur le qui-vive. Afin de lutter contre cet inquiétant envahisseur, une coalition internationale se met en place. Mais les troupes de la Société des Nations sont écrasées par celles, bien plus nombreuses, de l’Empire. Jusqu’à l’entrée en scène d’un scientifique, qui propose une solution radicale à Washington : la guerre bactériologique !

L’auteur

Né à San Francisco en 1876, Jack London est issu d’un milieu marginal. Il parvient au succès après des années de pauvreté, de vagabondage et d’aventures en écrivant L’Appel de la forêt. Ses nouvelles et ses romans sont souvent des récits de voyage où la nature représente un idéal de pureté face à l’injustice de la société. London a aussi été un militant socialiste très actif et nombre de ses textes, comme Le Peuple de l’abîme, Le Talon de fer, ou Révolution et autres essais sont de féroces critiques sociales. Jack London meurt en 1916 à Glen Ellen.

→ En savoir plus sur Jack London