Le Livre
LondonCeque

Ce que la vie signifie pour moi
Jack London

Collection Ce que la vie signifie pour moi
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Moea Durieux
• Préface de Francis Combes
8 € • Format : 125 x 170 • 48 pages • ISBN : 978-2-916136-92-9

Cette brève « autobiographie », parue en 1906, est l’un des textes politiques de Jack London les plus marquants. Dans ce récit personnel, il retrace le chemin qui le mena à devenir socialiste. Crieur de journaux, pilleur d’huîtres, ouvrier dans une conserverie, employé d’une teinturerie, électricien, vagabond… il nous livre ici les voies qui firent de lui l’auteur engagé si longtemps méconnu. Une plongée au cœur du destin d’un des écrivains américains les plus ambigus.

L’auteur

Né à San Francisco en 1876, Jack London est issu d’un milieu misérable et marginal. Il parvient au succès après des années de pauvreté, de vagabondage et d’aventures en écrivant L’Appel de la forêt. Ses nouvelles et ses romans sont souvent des récits de voyage où la nature représente un idéal de pureté face à l’injustice de la société. London a aussi été un militant socialiste très actif et nombre de ses textes, comme Le Peuple de l’abîme, Le Talon de fer, ou Révolution et autres essais sont de féroces critiques sociales. Jack London meurt en 1916 à Glen Ellen.

 

Existe en version numérique.

→ En savoir plus sur Jack London